Propriétés thermiques

Outre les propriétés électriques, ce sont les propriétés thermiques qui font l?intérêt du diamant pour des applications industrielles en micro-mécanique et dans l?industrie des semi-conducteurs. À température ambiante, la conductivité thermique du diamant est d?environ 20 à 25 W/cmK, c?est-à-dire à peu près 4 à 5 fois supérieure à celle du cuivre ou du ß-SiC et 15 fois plus élevée que celle du silicium. La valeur maximale de 50 à 60 W/cmK est atteinte à une température avoisinant 80 K. Suivant une courbe quasi parallèle à celle de la température, le coefficient de dilatation thermique du diamant est d?environ 1,1x10-6/K à température ambiante, soit à peu près 2 fois moins que celui du silicium ou celui d?alliages Invar (65% Fe + 35% Ni). Grâce à sa forte conductibilité thermique et à sa haute capacité d?isolation thermique, le diamant peut être utilisé comme écarteur thermique pour des composants électroniques très performants. Alliée à sa forte transparence optique, l?importante conductibilité thermique du diamant permet son utilisation en tant que vitre pour lasers à grande puissance ou autres sources émissives intenses. On peut utiliser avantageusement sa faible dilatation thermique tant pour des micro-composants à forme stable, comme par exemple les roues d?échappement et les ancres, que pour des micro-composants élastiques tels que les ressorts de balancier.